Un 100 bornes bien frais – 22/02/2015

Ce dimanche matin, c’est ma reprise après 3 semaines d’arrêt (opération canal carpien), c’est un peu plus tôt que prévu mais mon poignet ne me fait pas souffrir et le vélo me manque trop.

Donc quand j’ai vu le parcours que Luis avait préparer avec David pour le préparer le BRM 200 km ; et qu’il passait par Nanteuil ; je n’ai pu résister à me joindre à eux.

Donc rdv du trio a 8h20 Nanteuil ; David partait de chez lui (Puissieux) et Luis du Plessis, moi 500 m à faire et top départ ; il fait frais ; -1° mais nous sommes bien couvert ; direction Ormoy Villers, puis Trumilly, tout est blanc , les champs, meme la route ; mais ca ne glisse pas ; tout va bien ; pas de vent et l’allure est assez soutenue 28 de moy. On arrive à Bethisy, puis Gilocourt, nous traversons en partie la très belle la vallée de l’Automne, il fait très frais à l’ombre ; à Vez nous apercevons le donjon mais n’y montrons pas ; mais les jambes tournent toujours très bien, premières côtelettes, dur dur ce froid d’appuyer sur les pédales car les pieds sont bien gélés malgré les sur-chaussures. Nous arrivons dans l’Aisne par Villers Cotterets ; et à la sortie de la ville nous traversons la foret en direction de Dampleux dans un brouillard énorme, on a même failli perdre David (lol).

Faverolles puis Silly la poterie, c’est joli par là ; petite pause barres de céréales, et on repart rapidement a cause du froid, mes pieds sont tout engourdis par le froid, je marche un peu pour retrouver les sensations.  Et nous arrivons à La Ferté Milon, très belle ville aussi, on remonte vers la vallée de l’Ourcq, direction Mareuil,  Rouvres ; et la succession de longues cotes qui fera fortement baisser la moyenne,  je monte sur petit plateau et tout à gauche, On approche de chez David et moi je suis cuit, 81 km au compteur et je sens que je n’ai plus de jambes,  j’avale 2 barres d’un coup, et je souffre jusqu’à a Puissieux, David me propose très gentiment de manger une assiette de pate chez lui et de me ramener a Nanteuil. Très tentant j’avoue, mais je préfère finir le parcours, donc continue avec Luis jusqu’à Brégy en mode 20km/h ; désolé je n’arrive plus à avancer et j’ai mal au dos (surement suite au rabaissement du guidon pour tester une position plus aérodynamique mais moins confortable sur le longue distance). A Bregy séparation du binôme , Luis prendra la direction Ognes/Silly/Plessis ; moi Chevreville/Senevieres/Nanteuil ; encore 8 km et je serai au chaud a la maison, du coup cela me remotive et j’accélère jusqu’à la maison. Arrivée vers 12h30 ; 106 Km au compteur en 4h10 soit 25.10 de moy. Je ne sens plus mes pieds mais je suis content d’avoir tenue l’objectif des 100km.

Un bon café chaud et une douche très chaude et me voilà beaucoup mieux.

Bon semaine prochaine, idem

 

 


Commentaire

Un 100 bornes bien frais – 22/02/2015 — 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.